Ormes

« Seigneur Jésus, ouvre-nous les Écritures !

Que notre cœur devienne brûlant tandis que tu nous parles. »

Lc 24, 32

L'église d'Ormes

Ormes est connue pour son fleurissement estival, ses décorations pour les fêtes de fin d’année et surtout par son parc industriel. Ce sont sur les terres où des générations d’Ormoises et d’Ormois cultivaient la vigne, pratiquaient la polyculture, que ce développement s’est effectué. Du millier d’habitants dans les années 70, la commune en accueille aujourd’hui plus de 4.000 et presque autant se déplacent chaque jour pour y venir travailler. Elle est située à l’entrée nord ouest de la Métropole – dont elle fait partie – au confluent des axes Orléans-Châteaudun et Orléans-Le Mans et à proximité de l’autoroute A10.

 

Ormes doit son nom à la dénomination d’une villa gallo-romaine : Ulmus. La première église a été bâtie au 12e siècle, à proximité de la Ferme d’Ormes et après l’inauguration, en 1811, de la voie impériale (rue Nationale), le bourg s’y déporte. L’édifice religieux, alors isolé, subit plusieurs actes de vandalisme. Les canons de la bataille du 11 octobre 1870 accélèrent sa destruction.

 

L’église actuelle, financée par souscription, a été bénie le 19 octobre 1871. Les vitraux, financés par des dons, sont principalement du maître orléanais Testeau. Une Vierge à l’enfant, en bois polychrome du 18e siècle offerte, est disposée dans la chapelle du bas-côté Est dédiée à la Vierge Marie. Les fonts baptismaux et l’autel proviennent de l’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire et ont été installés dans les années 1970.

 

L’église qui sonne les heures, l’angélus et qui invite aux célébrations a reçu le vocable de Notre-Dame de la Nativité lors du centenaire de sa construction, le 22 octobre 1972. Elle avait été consacrée à son origine à Notre-Dame. La statue de Sainte-Anne, située dans la chapelle de la Vierge, apprenant à lire à Marie, sa fille, a certainement inspiré ce choix tout comme le vitrail situé derrière l’autel principal.

 

On remarque son clocher de loin, mais l’engagement du Chrétien est de faire vivre cette Eglise, Peuple de Dieu comme le font depuis bien des années un petit groupe de chrétiens pour préparer les liturgies (qui n’ont lieu maintenant que le deuxième samedi du mois à 18 h 30), tenir les registres, fleurir l’église, accueillir les familles en deuil, s’occuper de l’entretien, ouvrir l’église aux beaux jours…. Elle a été historiquement regroupée à Bucy. Malgré ses faiblesses et ses richesses, la petite communauté paroissiale d’Ormes a bien du mal à survivre absorbée par Ingré qui accueille maintenant l’éveil à la foi, la catéchèse ainsi que la messe dominicale.    

Elle fait maintenant partie de la paroisse « Secteur Ouest Orléans », avec Bucy, Ingré, Saint Jean de La Ruelle, La Chapelle Saint Mesmin, Chaingy, Saint Ay.

Eglise Notre-Dame d'Ormes

Carte des églises

Voici où nous retrouver :

Travelers’ Map is loading…
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Dates à noter

de cette église

octobre 2022
Pas d'événement actuellement programmé.

Actualités

de cette église